La semaine de 4 heures

Dans cet article, je souhaite vous partager un livre qui a beaucoup changé ma façon de voir la relation entre travail, temps et revenus.
Dans « La semaine de 4 heures », Timothy Ferriss nous explique comment réduire son temps de travail à 4 heures par semaine tout en augmentant ses revenus.
Il est important de pouvoir dissocier le temps de travail de vos revenus si vous voulez pouvoir profiter de la vie et ne pas attendre la retraite.

1) Le temps est votre seule vraie richesse

La richesse est souvent assimilée comme l’accumulation de biens ou d’argent. Or le temps est la véritable richesse.
Qu’est ce que la réussite ? Pour qui et pour quoi travaillez-vous ? Que faites-vous de votre argent, de vos journées ?
Travailler 8 à 12 heures par jour semble normal pour la plupart des personnes. Ainsi, faire des tâches productives sans grand intérêt ou s’ennuyer toute la journée est inévitable.

A contre courant, Tim Ferriss évoque les nouveaux bien heureux. Cela ne veut pas forcément dire être riche, célèbre ou chanceux. N’importe qui peut devenir un bien heureux. La seule condition est de réaliser un point fondamental : l’argent permet d’avoir plus de temps et non l’inverse.

Une personne lambda va travailler toute sa vie pour accumuler de l’argent afin de pouvoir réaliser ses rêves une fois à la retraite. Malheureusement, vous ne savez pas ce qui peut vous arriver avant la retraite. Puis pour profiter de la retraite il vous faudra beaucoup d’argent et donc travailler très dur.

Les nouveaux bien heureux n’attendent pas la retraite pour profiter de leurs rêves, ils vivent leurs rêves au moment présent. Pour eux, avoir réussi ne signifie pas devenir millionnaire mais avoir du temps libre.
Il faut donc dissocier son temps de son revenu afin de pouvoir choisir où, quand et comment travailler. Votre temps libre devient votre réelle richesse.
Alors comment faire pour ne pas se laisser posséder par son travail ?

2) Déterminer le revenu cible d’accomplissement de vos rêves

Par exemple, si vous habitez à Paris, faites le calcul de ce que vous dépensez en un an juste pour le logement et la nourriture. Comparez cette somme à celle que vous dépenseriez si vous n’avez pas besoin de vivre à proximité de votre travail.
Beaucoup de possibilités s’offrent à vous lorsque vous êtes en mesure d’utiliser vos revenus comme vous le voulez. Par exemple, un tour du monde pendant 15 mois en voilier coûte en moyenne 20 000€. Comparez à la vie parisienne, ce n’est pas si cher.

Pour devenir un nouveau bien heureux, il faut commencer par déterminer la somme nécessaire pour accomplir vos rêves. Listez vos rêves dont la planification financière et temporelle est possible. Qu’est-ce qui fera que vous vous lèverez le matin quoi qu’il arrive ? Que feriez-vous si vous étiez certain de ne pas échouer ? Vos réponses doivent être envisageables sur les 6 à 12 prochains mois.
Listez 5 rêves décrivant les choses que vous possédez, ce que vous voulez absolument faire et qui vous voulez devenir. Vous pourrez ensuite chiffrer vos rêves.  Par exemple, si vous souhaitez visiter le Japon, calculez le prix du voyage.

Ensuite, pour chiffrer vos rêves, additionnez le coût total de vos rêves. Divisez le montant obtenu par 12 pour le ramener sur un montant mensuel. Rajoutez vos dépenses actuelles telles que loyer, courses, impôts, etc…
Multipliez le montant mensuel obtenu par 1,3 (afin d’avoir un peu de marge). Vous obtiendrez donc votre Revenu Mensuel Cible (RMC). Si vous le divisez par 30, vous obtiendrez votre revenu journalier cible.

Ainsi, si vous êtes en mesure de réduire vos dépenses drastiquement, vous verrez que vous aurez largement assez d’argent. Vos charges diminuent beaucoup dès lors que vous êtes mobiles. Par exemple, vous pouvez vivre dans un pays où la nourriture ne coûte presque rien et où il fait toujours beau. Les dépenses en énergie sont minimes et donc vos charges seront très faibles. C’est le fait de devoir être présent physiquement tous les jours sur votre lieu de travail qui vous coûte cher.

Gardez donc en tête votre RMC et faites tout votre possible pour l’atteindre. Vos rêves vous paraissent probablement plus accessibles maintenant.

3) Apprenez à braver les règles établies car elles sont limitantes

Etre libre c’est aller à l’encontre des règles qui régissent la société. Si vous faites comme les autres, vous vivez comme les autres alors démarquez-vous.
Changez les règles du jeu de la vie. Otez-vous de la tête toutes vos croyances limitantes et apprenez à penser de façon plus originale.

Il faut alors suivre quelques règles :

  • Ne faites plus de la retraite un but. Attendre la retraite pour faire ce que vous aimez est absurde. Ne remettez pas les choses au lendemain. Oubliez la procrastination.
  • Oubliez les vacances. Vous devez être libre géographiquement de faire ce que vous voulez. Ce ne sont plus des vacances mais un mode de vie.
  • Arrêtez d’être occupé. Il est facile de passer le temps en croyant faire quelque chose mais agitation ne veut pas dire productivité. Apprenez à être efficace en un temps restreint.
  • Réalisez vos rêves sans attendre car de toute façon ce ne sera jamais le bon moment.
  • Ne demandez plus la permission et foncez.
  • Arrêter de vouloir être normal. Si vous améliorez vos points faibles, vous deviendrez moyen ou mieux. Concentrez-vous et développez vos points forts pour être au dessus de la moyenne.
  • Vous n’avez pas besoin de plus d’argent. Le manque d’argent est seulement une excuse pour ne pas aller au bout de vos rêves.
  • La réussite n’est pas seulement financière. Elle dépend surtout du temps libre qui vous reste en dehors du travail.
  • Le stress n’est pas inévitable. Il se transformera en excitation lorsque vous sortirez de votre zone de confort.

Ne vous limitez pas et démarquez-vous des autres. Foncez et soyez créatif car tout est possible dans la vie !

4) Voyez grand, vous aurez plus de chances de réussir

99% des gens se pensent incapable d’accomplir de grandes choses. Par conséquent, ils se contentent de buts médiocres et de réussites modestes. Ils acceptent l’ennui comme un statut quo. Le manque de confiance en soi s’accompagne très souvent d’une incapacité à reconnaître les opportunités lorsqu’elles se présentent.

Vous avez plus de chance de réussir en vous donnant un objectif extravagant qu’en essayant d’atteindre un but simple. Voir grand ne veut pas dire ne pas planifier. Il s’agit d’avancer étape par étape et jour après jour mais il faut être organisé.

Plusieurs règles essentielles :

  • Surmontez vos peurs. Ce que l’on craint le plus de faire est souvent ce qu’il faut faire. Si on n’a pas peur, cela veut dire que l’objectif n’est pas assez grand.
  • Arrêtez de faire preuve de déni optimiste. Le fait de vous persuader qu’avec le temps votre situation s’arrangera est utopique. Vous serez au même endroit dans 5 ans si vous ne faites rien.

Enfin, soyez proactifs et ne vous contentez pas de votre petit confort. Prenez votre courage à deux mains et surmontez vos peurs. Sortez de votre zone de confort et changez de vie si c’est ce que vous voulez.

5) Externaliser pour ne plus subir de contraintes

Le vrai problème ce n’est pas l’argent mais la pénurie de temps libre sans qui vous ne pourrez réaliser vos rêves. Comment se libérer de l’emprise du travail pour avoir plus de temps ?

  • Déléguer et externaliser. Avec la mondialisation et internet, déléguer n’a jamais été aussi simple. Beaucoup de personnes seraient prêt à faire le travail qui ne vous intéresse pas. Vous avez besoin d’assistant pour vous donner le temps sur les choses les plus importantes. Même en tant que salarié, vous pouvez déléguer les tâches qui ne sont pas sensibles (par exemple la paperasse et les tâches répétitives).
  • Sous-traiter. Beaucoup de sociétés sont spécialisées dans la sous-traitance. Vous pouvez demander tout ce que vous voulez.
  • Devenez plus efficace. Eliminez avant de déléguer pour gagner du temps.

Vous ne pouvez pas tout faire tout seul donc n’hésitez pas à externaliser certaines tâches.

6) Automatiser vos revenus pour accroître votre liberté

Premièrement, inventez un système qui génère du profit et duquel vous êtes absent. Une entreprise qui fonctionne sans que vous soyez présent.

Puis, créez un produit ou un service unique sans concurrence existante. Celui-ci ne doit pas coûter plus de 500€ et doit être automatisable en 4 semaines maximum. Il ne doit pas vous demander plus qu’un jour de gestion par semaine. Aussi, il doit être résumable en une phrase. Choisissez une niche à votre portée dans un milieu que vous connaissez. Utilisez une passion pour créer votre produit.

Vous pouvez aussi vendre de l’information si vous en savez plus que l’acheteur. Vous n’êtes pas obligés d’être un expert dès le début mais vous devez être perçu tout de même comme un expert. Devenez incontournable sur un sujet précis.
Soyez unique et ciblez bien votre clientèle.

7) Créer votre site internet et transformer le en machine de guerre

Méfiez-vous des clients qui se disent prêt à acheter votre produit. Ils sont toujours intéressés jusqu’au moment de payer. Si une personne est vraiment intéressée, demandez lui d’acheter votre produit dans l’instant. C’est la meilleure façon d’être sûr de votre positionnement. Si elle le fait, c’est que vous avez visé juste, sinon il faudra revoir votre ciblage.
Faites de la veille concurrentielle dans votre domaine et auprès de vos concurrents s’il y en a. Vous aurez juste à proposer une meilleure offre que ceux-ci.

Créer votre site internet avec des plateformes telles que WordPress par exemple. Faites le héberger par un prestataire et enregistrer votre nom de domaine. Donnez-vous de l’ampleur pour donner confiance au potentiel client.
Publicisez votre site avec Google Adwords qui permet de référencer votre site avec des mots clés. Surveillez l’affluence de votre site avec Google Analytics par exemple.
Vendez directement vos produits numériques sur des sites spécialisés. Faites simples et limitez vous à 2 options de produits seulement. Votre FAQ doit aborder l’ensemble des questions posées. Proposez une garantie.

Gardez bien à l’esprit que le but est de vous impliquer le moins possible dans le fonctionnement de votre entreprise. Même si vous devez tout faire au début, ne continuez pas au delà de 10 unités vendues par semaine et commencez à déléguer.
Ouvrez un compte de paiement sécurisé, c’est indispensable.

8) Devenez efficace en appliquant les lois de Pareto et de Parkinson 

Créer un système d’automatisation des revenus demande du travail. Mais les nouveaux bien heureux savent comment déléguer pour avoir plus de temps libre.

La loi de Pareto stipule dans tous les domaines que 20% de vos actions produisent 80% de vos résultats. Si vous voulez vous dégager du temps libre, vous devez l’appliquer au quotidien. Par exemple, déterminez les 20% de vos clients qui vous rapportent 80% de vos revenus ou les 20% de publicité qui vous rapporte 80% de votre trafic sur votre site. Concentrez-vous donc sur ces 20%!

La loi de Parkinson stipule qu’il est faux de penser que plus une tâche demande du temps et d’effort et plus elle est importante. C’est une illusion !
Pour éviter de subir cette loi de Parkinson, vous devez définir des dates butoirs pour vous et vos équipes.

Combinez ces deux lois pour devenir encore plus efficace. Ne faites qu’une seule chose à la fois. Il faut parfois jusqu’à 45 minutes pour retrouver sa concentration après une interruption. Limitez l’accès à l’information et faites une diète de l’information si besoin. Ainsi, les informations importantes parviendront toujours à vous quoiqu’il arrive grâce à votre entourage. Mettez un terme à ce qui ne vous plait pas.
Ne regardez vos emails que deux fois par jour. Par exemple, à midi et à 16h.
Commencez par l’action la plus importante de votre journée. Apprenez à dire non et éliminez de votre agenda les réunions qui ne servent à rien. Faites confiance et déléguez.

Ainsi, une fois que vous aurez trouvé ses 20%, tout le reste se mettra en place naturellement.

9) Vous pouvez adopter le mode de vie des biens heureux même en étant salarié

Les nouveaux biens heureux ne sont pas tous des entrepreneurs à succès, les salariés peuvent aussi adopter ce mode de vie. La difficulté est de le faire comprendre à votre patron. Prouvez lui que vous pouvez faire le même travail à distance, voir un meilleur travail. Vous pourrez ainsi adapter vos horaires.

Il faut amener le sujet de discussion progressivement pour ne pas lui faire peur. Il faut être malin. Exposez-lui d’abord les avantages de cette situation et faites lui comprendre que votre démission lui coutera plus cher. Vous serez joignable de toute façon et il peut arrêter l’expérience quand il le veut si besoin.

Montrez que vous êtes encore plus productif en dehors de votre lieu de travail. Il faut donc prouver votre réussite à votre supérieur. Préparez un argumentaire chiffré en montrant l’évolution de vos performances puis demandez plus de jours de travail à distance jusqu’à être libre.

Certains patrons peuvent refuser de vous laisser faire. Dans ce cas là, n’ayez pas peur de démissionner!

10) Inventez-vous une nouvelle vie grâce au mini retraite

Avoir du temps libre c’est bien mais il faut pouvoir le mettre à profit. C’est un véritable art de vivre qui vous permet de travailler à distance. 

Partez donc vous installer 1 à 6 mois ailleurs dans un pays de votre choix pour découvrir les lieux, vivre comme les locaux et apprendre de nouvelles langues. Vous développez ainsi un style de vie mobile et original.
Partir ne veut pas dire tout plaquer de manière désorganisée. Commencez par choisir la destination qui vous convient. Apprenez à voyager léger, à vous contentez de peu et à naviguez au gré de vos envies sans pression ni contraintes.

Enfin, ne vendez pas votre temps contre de l’argent car il est trop précieux. Soyez créatif et audacieux pour inventer votre liberté et vous libérez des chaines de la société. Reposez-vous sur des assistants dès que possible.

Pour finir, j’espère que le résumé de ce livre vous aura plu. A mes yeux, cet ouvrage est un incontournable de l’indépendance financière. Il est peut-être moins adapté pour toutes les personnes salariées mais c’est une question d’état d’esprit (« mindset »).
L’idée vous l’avez compris est de dissocier vos revenus de votre temps de travail. Un des moyens le plus efficaces pour cela reste l’investissement dans l’immobilier bien évidemment.

Si ce résumé vous a donné envie d’aller plus loin et de lire le livre par vous-même.
Vous pouvez facilement le retrouver ici sur Amazon si le coeur vous en dit (version en anglais pour les plus courageux).
N’hésitez pas à me laisser vos commentaires en dessous si vous avez déjà lu « La semaine de 4 heures ». Je serais curieux de lire vos avis sur ce livre et les nouveaux biens heureux.
Comme toujours, je suis aussi disponible via le formulaire de contact pour toutes autres questions.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réponses sur “La semaine de 4 heures”

  1. Salut Nicolas,
    Merci pour ce résumé très complet sur ce livre. L’ayant moi même lu je ne peux que le conseiller à toutes et tous !
    Il s’agit d’une vraie mine d’or et tu l’as parfaitement traduit.
    De nombreuses méthodes y sont exprimées et faciles à mettre en place. Alors il ne faut plus hésiter et se lancer. Pour ma part et pour un gain de temps je l’ai “lu” via audible.
    A bientôt !

    1. Salut Thomas!
      Oui l’important est le mindset car même si ces exemples sont assez ciblés. Il faut savoir que beaucoup de ces choses sont applicables à chacun en fonction de son domaine.
      Je suis un partisan du fait de dissocier ses revenus du temps de travail et l’immobilier est un des moyens pour y arriver.
      A bientôt et merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *