Père riche père pauvre

Aujourd’hui, je souhaitais vous partager un livre qui a beaucoup changé ma façon de penser. L’éducation financière n’est pas quelque chose que l’on nous enseigne à l’école malheureusement. Le livre « Père riche père pauvre » de Robert Kiyosaki aborde notamment cette notion d’éducation financière.

D’après lui, pour être riche il faut abandonner son salaire. Est-ce que vous y croyez ? Moi aussi j’ai eu un peu de mal à y croire au début. Normalement, être riche est synonyme de compte bancaire bien rempli.

Robert Kiyosaki a grandi au contact de deux pères dont les réalités financières étaient opposées. Un père pauvre, son père biologique et un père riche ami de la famille et mentor. Les 2 hommes sont travailleurs et vivent bien mais l’un mourra endetté alors que l’autre cèdera un capital immense.
Ce qui différencient les deux est seulement la maitrise d’une éducation financière.
Donc à vous de changer votre vision de l’argent et de devenir riche.

1) Pour devenir riche, renoncez à gagner plus d’argent

Ça peut paraître absurde mais le premier frein de la richesse est la peur d’en perdre.
La lucidité est ce qui différencie la mentalité de l’homme riche et de l’homme pauvre. L’homme riche sait que l’argent procure une sécurité mais qu’il n’est pas réel. L’argent fluctue et un emploi n’est pas plus fiable qu’un investissement à risque.

Si vous craignez de quitter votre emploi c’est parce que vous entretenez une fausse vision de la richesse. Gagnez plus ne rend pas plus riche car vous allez toujours travailler 8h par jour. En d’autres termes vous êtes passif !
Etre riche est un état d’esprit tourné vers l’action, les opportunités et les imprévus.

Mais comment faire pour cultiver cette nouvelle curiosité ? Il faut travailler à ne pas travailler pour gagner de l’argent. Enlevez donc le salaire de l’équation et travaillez par choix, par curiosité. Gagnez de l’argent doit donc être un objectif secondaire pour vous.

2) L’école vous inculque un système de penser qui vous incite à rester pauvre

L’école est indispensable pour apprendre à compter et lire mais elle inculque une idée erronée de ce qui garantie la stabilité financière.
Le père pauvre pense que c’est dû à l’absence d’une formation en finance. L’école valorise le fait de travailler dur pour obtenir de bonnes notes, avoir un bon diplôme, intégrer une bonne école et finalement trouver un bon travail. C’est un processus qui marche qu’à moyen terme. L’école insuffle un effet de dépendance à la gratification.
Comme si les notes sont une forme de paie car on travaille pour les notes de la même manière que l’on travaille pour un salaire.

Selon le père riche, ce processus porte un nom. Il s’agit de la foire d’empoigne. L’individu devient dépendant d’un salaire qui permettra tout juste de couvrir ses dépenses. C’est pour ça qu’il va chercher à l’augmenter. L’individu se fait donc exploiter lui-même et se met au service de l’argent des autres.

Heureusement, l’argent ça s’apprend. Pour commencer, il faut changer de perspective et comprendre que votre actif le plus précieux est votre esprit. Renoncez à vouloir gagner plus, épargnez à tout prix et ne projetez plus à l’avance ce que vous voulez acheter. L’ignorance en terme d’argent est ce qui coûte le plus cher. Il faut une vision à long terme. Le plus important est de se débarrasser des idées reçues comme « l’univers des riches et l’argent nous dépasse ».

3) L’emploi est une solution sur le court terme alors que l’investissement une solution sur le long terme

Le marché de l’emploi classique et la recherche du CDI idéal ne constituent pas la manière la plus rentable de gagner de l’argent. Enfin tout au moins, pas sur le long terme.
Le mode de vie des gens riches : c’est celui qui ne se contente pas de régler les factures ou qui consomme des biens matériels. La mentalité de survie financière n’existe donc pas pour les riches. Rappelez-vous que dans la vie de tous les jours vous perdez de l’argent à cause de la peur et du désir. Par exemple, la peur de perdre votre emploi. Cela gâche les opportunités d’apprendre d’autre manière à gagner de l’argent et à mieux gérer vos pertes.
Le désir génère des dépenses additionnelles. L’énergie qui devrait vous permettre de capitaliser est détournée par la consommation. Alors que vous pourriez investir sur vous-même et vous définir de nouveaux objectifs financiers.

Pour éviter cela, gardez une vision à long terme et utilisez votre créativité. Trouvez d’autres moyens de gagner de l’argent. Listez ce que vous pourrez faire si vous travaillez moins. Notez une action dès aujourd’hui qui viendrait impacter votre avenir financier positivement.
Travailler 8h par jour vous fait perdre de l’argent. Ne gâchez donc plus votre temps et votre énergie.

4) Pour devenir riche, il faut distinguer ses actifs de ses passifs

Un actif est un générateur de revenus alors que le passif est un créateur de charges. Il est important de faire travailler chaque euro.
L’idée c’est de gagner de l’argent rapidement. Le père riche pense qu’il faut investir intelligemment dans l’immobilier. La différence entre le riche et le pauvre est ce qu’il fait de cet argent. Est-ce qu’il retire un gain lorsqu’il dépense de l’argent ?

C’est pour ça que l’homme riche achète des bonnes affaires et investit notamment dans les biens fonciers, les obligations, les brevets intellectuels.
Votre indépendance financière ne se résume donc pas à une augmentation de votre salaire. Vous devez utiliser cette petite somme d’argent que vous avez de côté pour l’investir intelligemment et vous créer un revenu supplémentaire.
Soyez donc rentier et non employé !

5) L’important n’est pas comment gagner de l’argent mais comment mieux le gérer

Il ne faut pas forcément un gros salaire pour pouvoir investir. Votre situation financière s’améliore donc lorsque vous gagnez plus que ce que vous dépensez. D’ailleurs il faut faire attention car souvent gagner plus vous pousse à dépenser plus. Par exemple, le fait de gagner plus peut vous faire changer de tranche d’imposition et finalement payer plus d’impôts. Le père riche choisit de rester dans la même tranche d’imposition.

Donc avant de gagner plus, pensez à faire un bilan de vos dépenses actuelles et de voir comment les réduire. Ensuite listez tous vos biens en deux catégories : ceux qui vous rapportent de l’argent et ceux qui vous coûtent de l’argent. Comparer donc objectivement cette liste d’actif et de passif.
Pour devenir indépendant financièrement, il faut être bien plus audacieux que son entourage. C’est un vrai défi !

6) Développer son QI financier est à la portée de tous

Pour développer son QI financier, vous devez posséder 4 compétences dans les domaines suivants : la comptabilité, les investissements, les marchés financiers et la loi. Bien évidemment, il n’est jamais trop tard pour apprendre même si vous partez de 0.

La comptabilité vous permet de comprendre les données chiffrées. Elle vous permet d’analyser vos finances personnelles mais aussi celles des entreprises dans lesquelles vous pouvez investir.
L’investissement est utile pour comprendre comment créer des opportunités dans le business. 
Vous devez vous familiariser avec les marchés financiers pour que votre investissement puisse croître et prendre de la valeur. Il faut donc comprendre les fluctuations pour revendre un bien ou un titre.
Les lois vous permettent de connaître les avantages fiscaux de vos investissements. En d’autres termes, comment protéger vos biens sans risque et rester dans la légalité.

Se former à l’intelligence financière ne nécessite pas plus d’effort que de travailler 35h toute sa vie et son impact est bien plus impressionnant.
Prenez donc un peu de temps tous les jours pour vous former. Ce temps sera sûrement le plus rentable de votre journée.

7) Il est important de maîtriser les bases de la vente et du marketing

La vente et le marketing sont des domaines présents partout de nos jours. Votre sens du relationnel et votre charisme sont un vrai atout et il ne faut pas les sous-estimer. Peu importe si vous êtes bons dans la vente ou non, l’essentiel est de s’entraîner à être performant dans vos relations et peu importe avec qui. Par exemple, utilisez votre relationnel pour réunir des fonds pour un investissement car vous n’avez pas tout l’argent disponible.

Pour être un bon vendeur, vous devez être ouvert aux changements et aux mouvements pour repérer les tendances. Choisissez des mentors qui vous correspondent et qui vous permettent de grandir et d’évoluer. Pour être riche, il faut avoir le sens du service et être à l’écoute. Donc vous aurez plus d’argent et en plus vous vous ferez plus d’amis.

8) Pour être riche, il faut moins vous préoccuper de l’argent mais il faut apprendre à en gagner

L’argent c’est surtout le luxe d’avoir le choix. L’argent doit être envisagé comme une énergie renouvelable. C’est un potentiel illimité. On devient riche à partir du moment où l’on est indifférent au fait de gagner de l’argent ou d’en perdre.
Votre priorité est de maîtriser votre argent et non d’en gagner plus. Gagner plus d’argent est un objectif secondaire. La richesse se crée lorsque l’on apprend et que l’on s’éduque financièrement.

Il faut s’instruire car l’apprentissage est la finalité de l’homme riche. La finalité de l’emploi est la préoccupation de l’homme pauvre.
Vous serez donc riche à partir du moment où vous adopterez une attitude flexible et que vous serez détendu par rapport à l’argent. Ainsi, vous aurez un réseau de contact diversifié. Vous allez chercher toujours plusieurs alternatives lorsque vous faites quelque chose. Ne cédez pas à la tentation des fausses économies.

Vous devez vous montrez créatif et audacieux dans vos placements. Il faut savoir saisir la bonne occasion lorsqu’elle se présente. Selon le père riche, il faut travailler premièrement pour soi et investir dans ses capacités et dans son développement.
Un peu de lecture et de courage suffisent ! Alors vous n’êtes toujours pas tenté par cette expérience ?

Pour conclure, vous comprenez sûrement pas le fait de travailler moins pour gagner plus. Gagner de l’argent est souvent associé à la notion d’emploi et de salaire pour beaucoup de personnes. Or, il suffit d’adopter une nouvelle façon de penser et de s’intéresser à la question de l’investissement immobilier. 

Pour devenir riche, il faut investir. Vous serez capable de prendre plus d’initiatives et de faire les bons placements.
C’est grâce à l’éducation prônée par le père riche que vous y parviendrez. Elle est le gage d’un changement de vie et d’une meilleure situation financière.

Pour finir, j’espère que le résumé de ce livre vous aura plu. A mes yeux, cet ouvrage est un incontournable de l’indépendance financière. Il vous aura sûrement donné envie d’aller plus loin et de lire le livre par vous-même.
Vous pouvez facilement le retrouver ici sur Amazon si le coeur vous en dit (version en anglais ici pour les plus courageux).
J’aborderai dans un autre article, très prochainement, un autre livre qui a changé ma vision du monde du travail.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires en dessous si vous avez déjà lu “Père riche père pauvre“. Je serais curieux de lire vos avis sur ce livre et sur l’indépendance financière.
Comme toujours, je suis aussi disponible via le formulaire de contact pour toutes autres questions.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réponses sur “Père riche père pauvre”

  1. Hello Nico,
    J’ai beaucoup aimé ce livre, et tu en as fais un résumé de qualité !
    Il est porteur de vrais valeurs et je le conseille vivement à tous ceux qui souhaitent se lancer dans l’investissement ou même grandir personnellement.
    Merci encore et à bientôt 🙂

    1. Salut Thomas, merci pour ton commentaire!
      Oui Père riche père pauvre est un des premiers livres qui m’a ouvert les yeux et j’adore l’approche de Robert Kiyosaki!
      Tu as raison et pour moi, tout le monde devrait le lire 🙂
      Je vais faire un autre résumé de livre très prochainement d’un livre que j’ai aussi beaucoup apprécié.
      A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *